Parmi les différents laits, le choix est difficile. La plus part du temps les parents choisissent le même que celui utilisé dans la maternité.

Il existe des laits qui aident à lutter contre les régurgitations, les coliques, la constipation, les allergies… C’est pourquoi si le premier lait choisit ne convient pas demander l’avis d’un professionnel.

De même, en fonction de l’âge de l’enfant vous donnerez un lait pour nourrisson (1er age) jusqu’à 6 mois puis un lait de suite (lait 2ème âge) de 6 mois à 10/12 mois et un lait de croissance (3ème âge) à partir de 10 mois.

Il existe différentes eaux qui correspondent aux besoins des bébés. Certaines eaux constipent plus que d’autres. Là encore, son choix est en fonction de ce que préfère votre bébé. Vous pouvez  proposer régulièrement une eau différente pour bébé. Puis-je proposer l’eau du robinet pour mon bébé ?

 

PRÉPARATION DES BIBERONS

Avant toute chose il y a une règle à connaître :

POUR 30ML D’EAU on ajoute 1 CUILLERE RASE DE LAIT.

Vous ne pouvez en aucun cas mettre des demi-cuillères ou la moitié d’eau. Vous devez toujours augmenter les doses d’eau de 30ml en 30 ml.

Les quantités en fonction de l’âge inscrites sur les boîtes de lait ne sont qu’à titre indicatif. Votre bébé étant unique il peut très bien manger moins ou plus qu’un autre. Il est important d’écouter les besoins de votre bébé sans augmenter les doses trop vite.

 

Veillez à avoir les mains et le matériel propres (biberon, tétine). La boîte de lait doit être toujours fermée, elle se conserve trois semaines.

La première étape sera de mettre l’eau (en général en sortant de maternité votre bébé boit des biberons de 60ml à 90ml). Vous pouvez décider et votre bébé également de chauffer l’eau ou de la laisser à température ambiante.

Dans le cas où vous chauffez l’eau, n’utiliser pas de micro-onde car la chaleur se localise très souvent à un endroit et le risque de brûlure est très important.

 

La deuxième étape sera d’ajouter les doses de lait en respectant la règle de 30ml= 1 cuillère de lait.

Secouez le biberon entre vos mains afin de bien diluer la préparation. Veillez toujours à contrôler la température du lait sur l’intérieur de votre avant bras avant de le donner à votre bébé.

Lorsque vous donnez le biberon, n’hésitez pas à faire des pauses (si votre bébé en est disposé) afin que la sensation de satiété arrive au bon moment pour votre bébé.

Quoiqu’il en soit, le rôt de fin de tétée est essentiel. Ne recouchez pas un enfant qui n’a pas fait de rot. Il faut attendre au moins 20 minutes. Dans le cas contraire, votre bébé risque de régurgiter, allongé dans son lit, ce qui peut être dangereux, sans surveillance.

 

Mettez donc votre bébé en position verticale contre vous et ne tapoté pas le dos de votre bébé. Face à un bébé fragile, ce tapotement pourrait faciliter les régurgitations. Si vous avez le réflexe de mettre votre main dans son dos vous pouvez le caresser.